HENRI DE TOULOUSE-LAUTREC : 150 ANS AUJOURD'HUI

Publié le par maite-infos

HENRI DE TOULOUSE-LAUTREC : 150 ANS AUJOURD'HUI

Henri de Toulouse-Lautrec, peintre haut en couleur !

Le Point - Publié le 24/11/2014 à 00:13 - Modifié le 24/11/2014 à 07:34

Par JÉRÔME BÉGLÉ

 

Henri de Toulouse-Lautrec est sans doute plus connu pour sa légende que pour son œuvre.

Né à Albi le 24 novembre 1864, il y a exactement 150 ans

Il devient l'un des artistes les plus attachés à la vie parisienne. On le voit partout ! À Montmartre, où il habite, sur les Champs-Élysées, où il déménage rapidement, au Moulin Rouge, où il passe ses nuits, dans les bistrots de la ville, où il boit plus que de raison. Son omniprésence est d'autant plus raillée que son physique ne passe pas inaperçu... Son tronc était d'une taille normale, mais ses jambes étaient trop courtes. Il avait des lèvres et un nez épais. Il avait un cheveu sur la langue, ce qui le faisait zézayer en parlant. Toulouse-Lautrec mesure 1,52 m et boite fréquemment. Ses os, d'une extrême fragilité, se brisent à la moindre occasion. Il meurt à 36 ans le 9 septembre 1901, mais laisse une œuvre importante. Le catalogue raisonné de ses œuvres publié en 1971 énumère 737 peintures, 275 aquarelles, 369 lithographies (y compris les affiches) et environ 5 000 dessins.

Il croque tout un peuple d'artistes et de clients qu'il fait passer à la postérité. Il prête son talent à des journaux en leur fournissant des dessins satiriques, fait de nombreux nus féminins, s'essaye au portrait. Celui du chansonnier français Aristide Bruant dans son cabaret et celui de La Goulue, danseuse de french cancan d'exception et demi-mondaine, sont connus dans le monde entier. N'ayant pas besoin d'exécuter des œuvres sur commande, Lautrec choisissait des sujets qu'il connaissait bien ou des visages qui l'intéressaient et, comme il fréquentait des gens de toute sorte, ses tableaux couvrent une vaste gamme de classes sociales : nobles et artistes, écrivains et sportifs, médecins, infirmières et figures pittoresques de Montmartre. Beaucoup de ses tableaux montrent des prostituées parce qu'il les considérait comme des modèles idéaux pour la spontanéité avec laquelle elles savaient se mouvoir, qu'elles fussent nues ou non.

Collectionné par Gurlitt !

Henri de Toulouse-Lautrec est également réputé pour ses saillies et son art oratoire. Voici trois phrases dont on peut lui attribuer la paternité : "L'amour, c'est quand l'envie vous prend qu'on ait envie de vous." "La peinture, c'est comme la merde ; ça se sent, ça ne s'explique pas." Ou un plus poétique : "L'automne est le printemps de l'hiver." Alcoolique et atteint de syphilis, Toulouse-Lautrec entre dans un sanatorium quelques semaines avant sa mort. Il est enterré à Verdelais (en Gironde) à quelques kilomètres de Malromé, la propriété de sa mère.

Une trentaine de dessins de Toulouse-Lautrec ont été découverts l'année dernière parmi les trésors de Cornelius Gurlitt, fils d'un marchand d'art au passé trouble sous le nazisme. Ils pourraient être exposés dans le musée de Berne qui a reçu le legs de ce collectionneur aussi discret que suspect.

Connu dans le monde entier, Henri de Toulouse-Lautrec va encore soigner sa notoriété aujourd'hui. Google lui consacre un doodle dans plus de cent pays, comme le Canada, l'Australie, la Russie, le Brésil et la quasi-totalité de l'Europe...

 

 

 

Publié dans Infos

Commenter cet article