PROJECTION DU FILM - GRAIN D'OR FAIT SON CINEMA -

Publié le par maite-infos

A voir les 8 et 9 juillet 2016 sur le parking de l'église de BOUDOU (82200)

à partir de 22 heures.

Entrée : 5 €

PROJECTION DU FILM - GRAIN D'OR FAIT SON CINEMA -

Pour plus d'informations,

Ci-dessous, l'intégralité de l'article paru sur le journal La Dépêche, le 14 août 2012, au début du projet :

«Si le chasselas m'était conté...» Tel pourrait être le titre du film que le Caméra-Club moissagais vient de commencer à tourner, en association avec le groupe de Boudou qui, de 2001 à 2007, a présenté, chaque été, un Son et Lumière sur le grain doré.

Comment en est-on arrivé au film? Maryse Raffy en explique le cheminement. «À travers ce Son et Lumière, nous avons voulu faire connaître et mettre en valeur la production de ce fruit qui fait la renommée de Moissac et de sa région. Après avoir, pendant deux ans, changé de sujet avec le thème de la création du département par Napoléon Ier, cela devenait de plus en plus difficile. Mais nous ne voulions pas que nos recherches et notre travail sur le chasselas soient perdus. D'où l'idée de se lancer dans le tournage d'un film. Un groupe a écrit le scénario, et nous avons contacté le Caméra-Club moissagais de Jean-Pierre Miquel pour réaliser ce projet.»

Le premier coup de manivelle a été donné le 30 juin dernier, au château de Lastours, mis à la disposition des acteurs par le propriétaire du site, M. Muscat, nom bien de circonstance.

Le film se penche sur l'histoire du chasselas depuis François Ier; comment, de la Treille du Roi à Fontainebleau, il est arrivé dans le secteur de Moissac avec des personnages clés de l'Histoire. Avec, comme fil rouge, la vie d'une famille de chasselatiers, le film reprend toutes les étapes du travail de la vigne; de la récolte avec ses aléas, les orages de grêle, la crise du phylloxéra; les scènes du marché, etc. Bref, des épisodes bien connus dans tout le secteur qui font revivre l'épopée de ce fruit star de la région de Moissac.

Plus de cent acteurs sont mobilisés pour ce film et tous sont animés par le souci de traduire la fierté ressentie devant le succès du chasselas. Ainsi, Michel, de Moissac, raconte: «C'est par amitié, par camaraderie et aussi pour faire connaître ce beau produit que je fais partie du groupe des acteurs qui souhaite voir ce patrimoine conservé.»

Quand on saura que les costumes sont réalisés par les participants eux-mêmes, on aura une idée du travail que représente la création de ce film qui va demander de longs mois de travail, de tournage, mais qui n'en constituera pas moins un documentaire riche et vivant sur le chasselas.

La Dépêche du Midi

 

Ci-dessous, l'article du journal La Dépêche, paru le 5 juillet 2016 :

"C'est le vendredi 8 et le samedi 9 juillet que l'association «Coup de théâtre», présidée depuis 1987 par la dynamique Maryse Raffy, avec, depuis quelques années,Cathy Quessada comme co-présidente, présente son tout dernier «baby», le film «Grain d'Or» ou l'histoire du chasselas, depuis François 1er à nos jours. Ainsi que l'explique Maryse :» Pour vous raconter l'histoire du chasselas de Moissac, le fil conducteur sera la vie d'une famille de chasselatiers confrontée aux aléas de la vie quotidienne et climatiques». N'en disons pas plus, le film dira le reste. Ce film a été inspiré du spectacle «Un petit grain d'or pour une grande histoire» présenté il y a quelques années. C'est en 2012 que l'équipe du caméra-club,dirigée par Jean-Pierre Miquel a donné les premiers coups de manivelle. C'est une production tout à fait locale puisque scénario, costumes, mise en scène, distribution ont été réalisés par la troupe «Coup de théâtre» dans le décor local du bourg de Boudou et avec la participation des habitants du village et des environs.

«Travail long et difficile, commentent Maryse et Cathy, mais on est tous heureux de voir qu'après quatre ans, on touche au but de la projection».

A voir les 8 et 9 juillet sur le parking de l'église

Aussi espèrent-elles et toute la troupe avec, que le public répondra favorablement et assistera nombreux aux deux séances prévues les 8 et 9 juillet, à partir de 22 heures, sur le parking de l'église. Entrée : 5 € avec une surprise agréable à l'issue de la projection, annoncée par le comité."

Publié dans Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article