8 MARS 2019 - HOMMAGE A REMY PEYRANNE - TEXTE ECRIT ET LU PAR DOMINIQUE CORDIER

Publié le par maite-infos

8 MARS 2019 - HOMMAGE A REMY PEYRANNE - TEXTE ECRIT ET LU PAR DOMINIQUE CORDIER

Ce bel hommage à Rémy PEYRANNE, a été  lu par son auteur Dominique CORDIER le soir du vernissage de l'exposition "Hommage à POPAYAN et sa région CAUCA". 

Dominique CORDIER  avait écrit ce texte à l'occasion de la remise de la Médaille d'Argent avec Palme de la Ligue Universelle du Bien Public le 9 avril 2014 :

"Rémy PEYRANNE bonsoir,

Vous êtes né à TOULOUSE le 9 octobre 1935 et sans transition, là où d'autres enfants jouaient avec des cubes et des petites voitures, à 3 ans, vous jouez du piano avec 1 doigt pour accompagner votre Maman.

C'est aussi avec des crayons et des pinceaux qu'à 4 ans, vous allez faire votre premier portrait. Le sujet en valait la peine puisque c'était votre 1ère fiancée.

Mais quand même ! Précoce pour les arts et la culture.

Il est vrai qu'à TOULOUSE, l'esprit et l'énergie de Claude NOUGARO bouillonne car "ici les mémés aiment la castagne", "votre cartable est bourré de coups de poings".

Sans doute aussi pour cela que "quatre boules de cuirs tournent dans la lumière".

Boxe, boxe.

Sport, Volonté, Détermination, Persévérance, voilà le carburant qui va vous accompagner dans votre vie trépidante et passionnante.

Mais c'est la peinture et les arts décoratifs qui vont faire de vous celui qui, aujourd'hui, tutoie les étoiles et interpelle l'univers, alors même que vous souhaitez devenir architecte. Vocation suspendue !

Finalement, vous n'êtes pas devenu architecte mais tous vous reconnaissent comme l'un des plus grands de l'univers de la peinture.

La liste des diplômes, médailles et gratifications que l'on vous a déjà accordés est sans fin.

Aussi, nous nous contenterons de ne citer que quelques-uns, internet fera le reste.

En 1958, vous êtes tout jeune candidat admissible au prix de Rome de peinture.

En 1959, Lauréat de l'Ecole des Beaux-Arts de TOULOUSE.

En 1967, Professeur de dessin et de peinture, titulaire de la chaire et désigné Professeur de Dessin d'Architecture à l'Atelier Supérieur.

Infatigable, vous enseignez mais aussi, continuez à produire des créations toujours marquées par une évolution de votre talent vers des états de recherche toujours plus aboutis, toujours plus audacieux.

Plus de 100 élèves profiteront de votre énergie, de vos connaissances et de votre vision.

Première exposition en 1957 à Pau et depuis, à raison de 10 à 12 expositions par an dans tous les coins de FRANCE, vous êtes devenu une référence pour tous les galeristes.

En 1975, vous imaginez même un cours unique en FRANCE de Dessin-Peinture appelé : Copie d’ Œuvres d'Arts, avec quelques anecdotes croustillantes à cet égard.

Parmi les faits marquants, vous allez réaliser, après un voyage au Mexique en 1978, pour la Légion Étrangère, une grande toile destinée à célébrer la mémoire du Capitaine d'ANJOU, mort en héros à la célèbre bataille de CAMERON. Voir des soldats de la Légion Étrangère émus par votre peinture est un moment rare et précieux.

3 Présidents de la République ont eu le privilège d'accueillir vos toiles dans leur demeure.

Après plus de 10 000 toiles réalisées et après avoir expérimenté tous les codes de la peinture, figuratif, impressionniste, pointilliste, etc, votre nouvelle passion est devenue le cosmos, une autre façon d'interpeller le Grand Architecte de l'Univers à travers des toiles qui vous affectent la santé et la vue, mais qui font briller les yeux de ceux qui découvrent le fruit de votre travail de recherche académique et exceptionnel.

Il suffit d'ajouter à cela que vous êtes capable d'allumer le feu dans les yeux des enfants et en particulier des enfants autistes auxquels vous avez beaucoup donné.

Car comme disait MONTAIGNE : "La formation ce n'est pas remplir un verre, mais allumer un feu".

Vous êtes aussi un père modèle et exigeant, votre fils ALEX a encore le souvenir d'échanges virils pour faire de lui l'homme respectable qu'il est devenu.

Vous êtes aussi un mari attentif et dévoué, ce n'est pas Christiane qui dira le contraire.

A tous ceux qui penseraient après cet éloge que vous êtes un homme fréquentable, je dirais attention car ils ne connaissent pas encore ni votre énergie, ni votre façon explosive de réaliser en cuisine "le poulet à la PEYRANNE", qui entraîne à chaque fois de lourds travaux de rénovation de peinture.

Aujourd'hui, Rémy PEYRANNE, vous ne vous êtes pas trompé.

La Terre, l'Eau, le Feu vous ont conduit à nous.

Vous êtes au bon endroit, à la LIGUE UNIVERSELLE DU BIEN PUBLIC qui se réjouit de vous accueillir dans ses rangs, car vous le méritez bien, vous qui cherchez en permanence le BIEN PUBLIC sous toutes ses formes.

C'est pour l'ensemble de ces qualités et pour toute la richesse de votre histoire personnelle que LA LIGUE UNIVERSELLE DU BIEN PUBLIC a voulu vous honorer de sa distinction et vous accueillant dans son Association et en vous remettant la Médaille d'Argent avec Palme.

Dominique CORDIER

le 9 avril 2014

8 MARS 2019 - HOMMAGE A REMY PEYRANNE - TEXTE ECRIT ET LU PAR DOMINIQUE CORDIER
8 MARS 2019 - HOMMAGE A REMY PEYRANNE - TEXTE ECRIT ET LU PAR DOMINIQUE CORDIER

Publié dans Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article