LE MOIS DE MAI : UN POÈME DE VICTOR HUGO

Publié le par maite-infos


Cette photo a été prise dans notre jardin, le matin du 1er mai.

P1090254 (Copier)

Extrait du recueil : Les chants du crépuscule

Victor Hugo (1802-1885)

P1090263 (Copier)
(les magnifiques roses dans le jardin de Maman au foyer logement)

 

"Puisque mai tout en fleurs dans les prés nous réclame,

Viens ! ne te lasse pas de mêler à ton âme

La campagne, les bois, les ombrages charmants,

Les larges clairs de lune au bord des flots dormants,

Le sentier qui finit où le chemin commence,

Et l'air et le printemps et l'horizon immense,

L'horizon que ce monde attache humble et joyeux

Comme une lèvre au bas de la robe des cieux !

Viens ! et que le regard des pudiques étoiles

Qui tombe sur la terre à travers tant de voiles,

Que l'arbre pénétré de parfums et de chants,

Que le souffle embrasé de midi dans les champs,

Et l'ombre et le soleil et l'onde et la verdure,

Et le rayonnement de toute la nature

Fassent épanouir, comme une double fleur,

La beauté sur ton front et l'amour dans ton coeur !"

-

P1090269 (Copier)

Notre jardin d'Eden....

-

Publié dans Poêmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Smidts Roberte 04/05/2013 08:56


Tout y est. Des pigeons ramier, des roses, un beau jardin et super poème, merci. Bisous. Roberte.

guy59600 03/05/2013 23:02


un très beau poème et un joli jardin et une belle photo ce sont des pigeons ou autres


bisous et bonne nuit

maite-infos 03/05/2013 23:18



D'après mon mari, les oiseaux seraient des pigeons ramier Très bonne nuit. Bisous.