MADELEINE DE COMMERCY

Publié le par maite-infos

   
    P1050283 (Copier)

"En 1755, Stanislas, roi de Lorraine, reçoit. Mais au cours du repas, on lui apprend que son pâtissier, fâché à la suite d'une querelle, a rendu son tablier.

Un repas sans dessert ne peut se concevoir. Le majordome se fait fort de sauver le roi de ce déshonneur, pourvu qu'on lui laisse quelque temps.

On s'affaire en cuisine.

Et voici le dessert. On apporte aux invités des gâteaux d'une forme originale, dorés, et fondants... Une merveille !

Ravi, le roi fait venir l'auteur de ce miracle ; on lui présente une jeune et jolie servante, rose de confusion et les mains encore blanches de farine...

- "Comment s'appelle ce chef-d'oeuvre ?"

- "Il n'a pas de nom sire ; c'est ce que l'on fait chez moi, à Commercy, les jours de fête."

- "Et quel est ton nom ?"

- "Madeleine"

- "Eh bien, il s'appellera comme toi : Madeleine de Commercy".

L'arrivée de la ligne de chemin de fer Paris-Strasbourg en 1852, joue un rôle déterminant pour la notoriété de la madeleine. Désormais, grâce à un arrêté préfectoral, la  vente de madeleines sur le quai de la gare est autorisée. Les transactions se font à chaque arrêt, en quelques minutes, par les fenêtres ouvertes des wagons, à la criéé ! l'arrêt de la gare de Commercy devient alors incontournable. Cette tradition perdurera jusqu'à la moitié d 20ème siècle.

La madeleine de Commercy fut évoquée par les plus grands écrivains français. Elle reste aujourd'hui appréciée par sa simplicité et pour ce petit goût de citron ou de fleur d'oranger hérité du 18ème siècle."

http://www.madeleines-zins.fr/bdf.html

 

Pour 24 madeleines

2 oeufs

130 g de farine avec poudre levante incorporée

130g de sucre semoule

130 g de beurre

1 zeste de citron

1 pincée de sel

Préchauffer le four à 250°.

Faire fondre le beurre à feu doux puis le laisser tiédir.

Dans un saladier, casser les oeufs et les battre légèrement au fouet.

Ajouter la farine et le sucre. Mélanger.

Lorsque la pâte est bien lisse, verser le beurre fondu et mélanger à nouveau.

Laisser reposer la pâte au réfrigérateur pendant une heure.

Verser une cuillerée à soupe de pâte dans chaque alvéole en silicone.

Mettre au four 5 minutes puis baisser la température à 210° et laisser cuire pendant 4 minutes.

Démouler aussitôt.

Il est préférable d'attendre qu'elles refroidissent pour les déguster..... Je n'ai pas pu résister, j'ai goûté et j'ai aimé.

 

Publié dans Pâtisserie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean 03/05/2012 23:14


Encore merci pour ces madeleines de Commercy! JJ

jean 03/05/2012 23:13


Tu pourrais faire commerce de tes délicieuse madeleine! JJ

journalderoberte 03/05/2012 18:34


C'est très, très bon... En Champagne nous en mangions souvent "celles de Commercy", car mon beau-frère habite Commercy. Merci pour cette belle recette, tu
les as bien faites, elles sont magnifiques. Bisous, Roberte.

Miss Malakoff 03/05/2012 18:30


elle me font de l'oeuil tes madelaines ahhh si je les attrape !