Samedi 8 décembre 2012 6 08 /12 /Déc /2012 14:38

 



558921 10200102350791673 1630495639 n

Pour sa 67ème édition, le Grand Cirque de Noël a installé (sur le parking du Zénith) ses trois chapiteaux :

- chapiteau d'accueil entrée

- chapiteau entr'acte

- chapiteau spectacle (2500 places).

Pour avoir un aperçu de la qualité du spectacle, prenez le temps de visionner les vidéos en cliquant sur les liens suivants :

http://www.youtube.com/watch?v=oemkNZlEJIM

http://www.dailymotion.com/video/xbzzc5_romain-cabon-festival-monaco_webcam#.UMNR1IOPj-s


C'est en 1946 que le cirque fait son apparition à Toulouse grâce à Pierre Lartigue.

Le cirque de noël reçoit chaque année en décembre plus de 100 000 spectateurs par le biais des Comités d'Entreprises.

Pierre Lartigue a plus de 95 ans. Il a été distingué à maintes reprises (Officier de l'Ordre National du Mérite, Chevalier des Arts et des Lettres, des Palmes Académiques...). En début d'année 2012, le maire de Toulouse, Pierre Cohen, lui a remis le diplôme d'honneur de la ville.

Pierre Lartigue est également coauteur d'un ouvrage sur l'inventeur toulousain du trapèze volant, Jules Léotard.

C'est avec beaucoup d'émotions et de rires que j'ai assisté hier soir au spectacle. La magie a opéré et j'ai pendant plus de deux heures retrouvé "mon âme d'enfant" assise à côté de mes deux petits fils.

Les dompteurs de tigres, d'éléphants, de perroquets, les  accrobates,les  trapézistes, les jongleurs, les équilibristes les  clowns, les  contorsionnistes nous ont fait passé une soirée exceptionnelle, magique, féérique.

C'est un spectacle que nous sommes heureux de revoir chaque année. 

-

Par maite-infos - Publié dans : Infos
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Liens

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés