HISTOIRE D'UNE AMITIE - OKLAHOMA-OCCITANIA

Publié le par maite-infos

HISTOIRE D'UNE AMITIE - OKLAHOMA-OCCITANIA

C'est lors d'une balade à Montauban que nos amis Maïté & Jacques nous ont fait remarquer à la sortie de "Sapiac" ce rond point des plus insolites, appelé "Rond des Osages". 

Il existe une réplique du Rond des Osages à Pawhuska, capitale des Osages* en Oklahoma (USA).

A l'initiative de l'Association OK'OC, présidée par Jean-Claude DROUILHET, cette œuvre conçue par Michel BATTLE, réalisée par les services municipaux de Montauban, a été inaugurée le 14 juillet 1992 par Roland GARRIGUES, premier adjoint au maire de la ville, en présence des délégués de huit nations indiennes de l'Oklahoma (USA).

Ces trois structures en tube rendent hommage aux  trois indiens Osages, deux hommes et une femme, qui furent accueillis et réconfortés par une journée glaciale de novembre 1829 par les Montalbanais après une errance de plus de deux ans en Europe et en France.

Les couleurs n'ont pas été choisies au hasard :

  • le rouge pour le feu, l'été et l'amour ;
  • le bleu pour l'air, l'eau, le printemps et l'esprit ;
  • le jaune pour la terre et le soleil.

Rappel historique :

Au XIXe siècle la Grande Louisiane était une colonie française. Ce grand diocèse était administré par Monseigneur Louis-Guillaume DUBOURG en résidence à Saint Louis, aujourd'hui capitale de l'Etat du Missouri. L'évêque avait envoyé des missions évangéliques chez les Osages. Beaucoup d' indiens Osages étaient convertis à la religion catholique.

En 1803, le premier consul Bonaparte vendit la Louisiane française à l'ancien ambassadeur des Etats-Unis à Paris, Thomas JEFFERSON, devenu Président des Etats-Unis, 

Les Osages regrettaient le départ des trappeurs français. 

C'est pourquoi en 1827, six Indiens de la tribu Osage (quatre hommes et deux femmes) embarquent à la Nouvelle-Orléans pour la France. Ils sont accompagnés par le Français David DELAUNAY, qui veut gagner beaucoup d'argent en les exhibant comme "sauvages".

Informés par les gazettes, ils sont accueillis le 27 juillet 1827, par des milliers de personnes au port du Havre puis à Rouen.

Ils sont présentés au roi Charles X.

Ils sont exhibés dans la plupart des théâtres parisiens qui versent beaucoup d'argent à David DELAUNAY pour profiter de cette attraction.

Trois mois plus tard, DELAUNAY est jeté en prison pour diverses escroqueries.

Les six indiens, abandonnés errent sur les routes pendant plus de deux  ans.

Le groupe se sépare, trois d'entre eux, deux hommes et une femme, sans ressource, arrivent à Montauban épuisés et affamés.

Ils traversent le pont vieux et se présentent à l'évêché (la mairie actuelle) ayant appris que leur ancien évêque de la Louisiane était devenu évêque de cette ville.

Avec l'aide de la population, l'évêque récolta suffisamment d'argent pour leur offrir le voyage de retour.

Ils n'ont jamais oublié la générosité des Montalbanais.

En 1989, l'association Oklahoma-Occitania (OK-OC) a été créée. Jean-Claude DROUILHET prit contact avec les descendants de ces trois osages et organisa en collaboration avec la nation Osage des échanges culturels qui durent depuis plus de trente ans régulièrement en Occitanie et en Oklahoma.

 

*Osages, signifie "enfants de l'eau du milieu" car la rivière du même nom (affluent du Mississippi) traverse leurs terres.

HISTOIRE D'UNE AMITIE - OKLAHOMA-OCCITANIA

Publié dans Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article