750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des informations, des recettes de cuisine....

MISE A L'HONNEUR ALFRED NAKACHE - GRAND CHAMPION FRANCAIS DE NATATION

MISE A L'HONNEUR ALFRED NAKACHE - GRAND CHAMPION FRANCAIS DE NATATION

Le 16 juin 2018, le maire de Toulouse Jean-Luc MOUDENC, a officiellement donné le nom de :

 

ALFRED NAKACHE,

 

à l'ensemble du complexe sportif, qui comprend également le grand bassin, la grotte et la piscine CASTEX, en présence des proches du grand nageur, d'élus locaux, de représentants de l'Etat et d'organisations juives françaises. 

 

 

 

 

 

 

Qui était-il ? 

 

Alfred NAKACHE (plus connu sous le nom de ARTEM, le poisson en hébreu, dans le milieu de la natation), est né en Algérie, à Constantine, le 18 novembre 1915 au sein d'une famille de confession juive de 11 enfants.

Très jeune il détestait l'eau...

Grâce à deux militaires basés à Constantine qui avaient participé aux Championnats de France de natation, il a réussi à aimer la natation.

A 16 ans, il était champion d'Afrique du Nord de natation. Trois ans plus tard, il arrive en Métropole pour participer aux Championnats de France, à la piscine des Tourelles, où il se classe 2ème du 100 m nage libre derrière Jean TARIS, la grande vedette de l'époque.

Nakache se consacre ensuite pleinement à la natation au Racing Club de France.

L'eau était son élément et le papillon sa nage de prédilection.

En 1936, il participe aux JO de Berlin organisés par le régime nazi. En finale du relais 4 x 100 m, il prend avec ses camarades TARIS, CAVALLERO et TALLI, la 4ème place juste devant l'Allemagne sous les yeux d'Adolf HITLER et de Goebbels, Ministre de la propagande,  présents dans les gradins.

En 1939, il est major de sa promo et devient professeur d'éducation physique au lycée Janson-de-Sailly à Paris.

Le 7 octobre 1940, le maréchal Pétain abroge le décret Crémieux qui, depuis 1870, offrait aux Juifs d'Algérie, la nationalité française.

En 1940, il est déchu de sa nationalité et de son poste de professeur par le régime de Vichy.

Alfred NAKACHE , sa femme Paule, éducatrice sportive comme lui  et sa fille Annie, se réfugient à Toulouse (31). Il intègre les dauphins du TOEC sous la direction d'Alban MINVILLE.

En 1941, il devient recordman du monde du 200 m brasse.

En 1942, il devient :

  • champion de France sur 100 m
  • champion de France sur 200 m
  • champion de France sur 400 m nage libre
  • champion de France sur 200 m brasse
  • champion de France relais 4 x 200 m nage libre

En 1943, la Gestapo lui interdit, comme aux autres athlètes juifs, de s'aligner au départ des championnats de France de natation. Ses partenaires du TOEC et d'autres nageurs boycottent l'épreuve.

En décembre 1943, il est arrêté par la Gestapo et déporté à AUSCHWITZ avec sa femme et sa fille de deux ans. Déplacé à BUCHENWALD lors de "la marche de la mort" (transfert, à pied, des déportés des camps de l'est vers l'ouest en raison de l'approche des Soviétiques).  Il survit grâce à sa solide constitution et le fol espoir de revoir sa famille.

Pour se divertir et pour l'humilier, les nazis l'obligent à retrouver des objets qu'ils lancent dans un espace de rétention d'eau sale et froide.

A la fin de la guerre Alfred Nakache ne pèse plus que la moitié de son poids de forme, 40 kg.

Sans nouvelles de ses proches, des années plus tard il apprendra que Paule et sa fille Annie ont été gazées à leur arrivée au camp.

Au mois d'aout 1944, sans nouvelle du nageur, plusieurs journaux de l'époque évoquent sa mort.

Le 31 aout 1944, L'Humanité titre :

"Alfred NAKACHE, victime de la milice".

Le maire de Toulouse, Raymond BADIOU, lui rend hommage en donnant son nom au bassin d'hiver du complexe sportif.

En 1945, il retourne à Toulouse  et a sa grande surprise découvre que la piscine porte son nom.

On l'appelle désormais le "nageur d'Auschwitz".

En 1946,  Alfred Nakache, reprend des forces, et obtient un nouveau titre de champion de France et prend part au record du monde 3 x 100 m, 3 nages, avec Georges VALLEREY et Alex JANY.

 

 

En 1948, il participe à nouveau au J0 qui ont lieu à Londres, en natation mais également en water-polo. Par contre cette fois, il ne ramène pas de médaille.

Alfred NAKACHE épouse Marie. Il arrête sa carrière sportive dans les années 1950. Il se consacre à sa salle de sports, à son métier d'enseignant auprès d'étudiants à Toulouse puis à la Réunion. 

Il est décoré des Palmes académiques.

Sa vie s'arrête le 4 août 1983, dans le port de Cerbère dans les Pyrénées Orientales, victime, en nageant, d' un malaise cardiaque à l'âge de 67 ans.

En 1993, il obtient à titre posthume le trophée du grand exemple au Musée International du sport juif en  Israël.

Le Swimming Hall Of Fame de Fort Lauderdale à Miami en Floride (Etats-Unis) a intronisé le 18 mai 2019 Alfred NAKACHE au Panthéon mondial de la natation. C'est le neuvième nageur français a obtenir cette prestigieuse reconnaissance.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
maite-infos

Mon plaisir : faire plaisir à ma famille et mes amis, en préparant des petits plats simples mais relevés avec.... beaucoup d'amour.
Voir le profil de maite-infos sur le portail Overblog

Commenter cet article