750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des informations, des recettes de cuisine....

ENVIBUCHE A CASTELNAU D'ESTRETEFONDS


Article relevé sur la Dépêche du Midi ce matin.

"Des bûchettes avec des palettes

innovation

Cédric Carpentier (à gauche) lance un produit 100 % écolo, avec ses collaborateurs. Son groupe compte 150 employés, dont 40 à Toulouse. - Tous droits réservés. Copie interdite.
Cédric Carpentier (à gauche) lance un produit 100 % écolo, avec ses collaborateurs. Son groupe compte 150 employés, dont 40 à Toulouse. ()

Cédric Carpentier (à gauche) lance un produit 100 % écolo, avec ses collaborateurs. Son groupe compte 150 employés, dont 40 à Toulouse.

Le pouvoir calorifique des palettes de bois est bien connu de tous les habitués des piquets de grève. Et comme 95 % des produits de consommation passent un jour sur une palette, le potentiel est énorme. Cédric Carpentier l'a bien compris. En 2004, à 31 ans, il avait racheté une petite société de négoce de palettes, au MIN (Marché d'intérêt national) de Toulouse, avant de créer un site de réparation à Portet-sur-Garonne. En 2011, en investissant 2 M€, il a regroupé les deux sites, sur 15 000 m2, dont 2 000 couverts, sur la zone Eurocentre, à Castelnau d'Estretefonds, tout en développant deux sites, près de Lyon et de Marseille.

Pour élargir sa palette, le patron du groupe Enviris vient de lancer une nouvelle activité à Castelnau, Envibûche : «Nous récupérons les déchets de palettes, on les broie, on enlève les clous, on les presse pour créer des bûches. On recycle sur place, c'est 100 % écologique». 150 000 € ont été investis, un terrain de 3 000 m2 acheté. S'il n'est pas le premier sur le marché des bûchettes, Cédric Carpentier ne manque pas d'arguments pour séduire les particuliers, y compris sur internet (1) : «Le bois de palette, résineux, est plus sec et cinq fois plus calorifique qu'un bois traditionnel. À 260 € la tonne, conditionnée en 80 petits cartons de 13 kg, avec 16 bûches de 16 centimètres et 800 grammes, c'est 20 % moins cher que cinq stères de bois. Il y a beaucoup moins de manipulation, de poussières, de cendres, de fumée…» L'objectif est de produire 1 000 tonnes de bûches par an. À Castelnau d'abord, Marseille et Lyon ensuite. Malgré le temps clément, il en a déjà vendu 50 tonnes à Toulouse. Et le récent Salon de l'habitat a permis d'engranger deux cents contacts…

(1) : http://www.envibuche.com/

J.-F Lardy-Gaillot"

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
maite-infos

Mon plaisir : faire plaisir à ma famille et mes amis, en préparant des petits plats simples mais relevés avec.... beaucoup d'amour.
Voir le profil de maite-infos sur le portail Overblog

Commenter cet article
J

Bravo Mr CARPENTIER pour votre implantation tout près de chez nous! J'ai visité votre unité de fabrication aujourd'hui et passé commande pour 2 palettes de bûches qui devraient couvrir mes
besoins pour cet hiver pendant mes 22 jours d'EJP. J.J.
Répondre