UNE PETITE HISTOIRE DE CIRCONSTANCE

Publié le par maite-infos

 



CANADA

C’est l’hiver,

Un trappeur vient de s’installer dans une région du Canada qu’il ne connaît pas.

Il fait de plus en plus froid, comme ici, mais au Canada, ça ne rigole pas, surtout dans le Nord. Alors il commence à couper du bois pour l’hiver. Il fait son petit tas, puis il se demande s’il en a assez ...

Il voit un vieil Indien qui fume son calumet, et  lui demande " est-ce que tu penses que l’hiver sera rude " ? L’Indien lui dit : " Oh ! faut être prudent, toujours, avec les hivers, mais c’est un peu tôt pour le dire... ".Voyant l’Indien un peu sceptique, il va recouper un peu de bois.

Il retourne voir l’Indien quinze jours après et lui demande : " Alors qu’est-ce que tu en penses, maintenant, as-tu des signes ?"

"Ah ! dit l’Indien, ça va tout de même être un hiver un peu froid... "
 

Alors, là, il en coupe un bon coup, et puis il se dit, si j’en coupe trop, il m’en restera pour l’année prochaine.

Canada 1

 Il va revoir le vieil Indien, et lui dit : " alors, tu as du nouveau ?"

 Le vieil Indien lui répond " ouh la la ! qu’est-ce qu’on va déguster !..."

Le trappeur lui demande : " mais comment fais-tu ? C’est le lichen sur les arbres ?..."  

" Non, non, il y a un vieux proverbe qui dit :   

"Quand visage pâle couper beaucoup de bois, hiver très rude !".

Publié dans Histoires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean 21/01/2013 21:55


Moi j'utilise du bois densifié obtenu à partir de palettes alimentaires (Eurocentre de Castelnau)...C'est moins fatigant et moins encombrant! Et pas de bestioles...JJ

Roberte Smidts 18/01/2013 07:55


Belle histoire. Bisous.Roberte.

maite-infos 18/01/2013 10:42



Très bonne journée. Bisous, bisous à tous les deux de nous deux.