750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

infos

8 MARS 2019 - HOMMAGE A REMY PEYRANNE - TEXTE ECRIT ET LU PAR DOMINIQUE CORDIER

Publié le par maite-infos

8 MARS 2019 - HOMMAGE A REMY PEYRANNE - TEXTE ECRIT ET LU PAR DOMINIQUE CORDIER

Ce bel hommage à Rémy PEYRANNE, a été  lu par son auteur Dominique CORDIER le soir du vernissage de l'exposition "Hommage à POPAYAN et sa région CAUCA". 

Dominique CORDIER  avait écrit ce texte à l'occasion de la remise de la Médaille d'Argent avec Palme de la Ligue Universelle du Bien Public le 9 avril 2014 :

"Rémy PEYRANNE bonsoir,

Vous êtes né à TOULOUSE le 9 octobre 1935 et sans transition, là où d'autres enfants jouaient avec des cubes et des petites voitures, à 3 ans, vous jouez du piano avec 1 doigt pour accompagner votre Maman.

C'est aussi avec des crayons et des pinceaux qu'à 4 ans, vous allez faire votre premier portrait. Le sujet en valait la peine puisque c'était votre 1ère fiancée.

Mais quand même ! Précoce pour les arts et la culture.

Il est vrai qu'à TOULOUSE, l'esprit et l'énergie de Claude NOUGARO bouillonne car "ici les mémés aiment la castagne", "votre cartable est bourré de coups de poings".

Sans doute aussi pour cela que "quatre boules de cuirs tournent dans la lumière".

Boxe, boxe.

Sport, Volonté, Détermination, Persévérance, voilà le carburant qui va vous accompagner dans votre vie trépidante et passionnante.

Mais c'est la peinture et les arts décoratifs qui vont faire de vous celui qui, aujourd'hui, tutoie les étoiles et interpelle l'univers, alors même que vous souhaitez devenir architecte. Vocation suspendue !

Finalement, vous n'êtes pas devenu architecte mais tous vous reconnaissent comme l'un des plus grands de l'univers de la peinture.

La liste des diplômes, médailles et gratifications que l'on vous a déjà accordés est sans fin.

Aussi, nous nous contenterons de ne citer que quelques-uns, internet fera le reste.

En 1958, vous êtes tout jeune candidat admissible au prix de Rome de peinture.

En 1959, Lauréat de l'Ecole des Beaux-Arts de TOULOUSE.

En 1967, Professeur de dessin et de peinture, titulaire de la chaire et désigné Professeur de Dessin d'Architecture à l'Atelier Supérieur.

Infatigable, vous enseignez mais aussi, continuez à produire des créations toujours marquées par une évolution de votre talent vers des états de recherche toujours plus aboutis, toujours plus audacieux.

Plus de 100 élèves profiteront de votre énergie, de vos connaissances et de votre vision.

Première exposition en 1957 à Pau et depuis, à raison de 10 à 12 expositions par an dans tous les coins de FRANCE, vous êtes devenu une référence pour tous les galeristes.

En 1975, vous imaginez même un cours unique en FRANCE de Dessin-Peinture appelé : Copie d’ Œuvres d'Arts, avec quelques anecdotes croustillantes à cet égard.

Parmi les faits marquants, vous allez réaliser, après un voyage au Mexique en 1978, pour la Légion Étrangère, une grande toile destinée à célébrer la mémoire du Capitaine d'ANJOU, mort en héros à la célèbre bataille de CAMERON. Voir des soldats de la Légion Étrangère émus par votre peinture est un moment rare et précieux.

3 Présidents de la République ont eu le privilège d'accueillir vos toiles dans leur demeure.

Après plus de 10 000 toiles réalisées et après avoir expérimenté tous les codes de la peinture, figuratif, impressionniste, pointilliste, etc, votre nouvelle passion est devenue le cosmos, une autre façon d'interpeller le Grand Architecte de l'Univers à travers des toiles qui vous affectent la santé et la vue, mais qui font briller les yeux de ceux qui découvrent le fruit de votre travail de recherche académique et exceptionnel.

Il suffit d'ajouter à cela que vous êtes capable d'allumer le feu dans les yeux des enfants et en particulier des enfants autistes auxquels vous avez beaucoup donné.

Car comme disait MONTAIGNE : "La formation ce n'est pas remplir un verre, mais allumer un feu".

Vous êtes aussi un père modèle et exigeant, votre fils ALEX a encore le souvenir d'échanges virils pour faire de lui l'homme respectable qu'il est devenu.

Vous êtes aussi un mari attentif et dévoué, ce n'est pas Christiane qui dira le contraire.

A tous ceux qui penseraient après cet éloge que vous êtes un homme fréquentable, je dirais attention car ils ne connaissent pas encore ni votre énergie, ni votre façon explosive de réaliser en cuisine "le poulet à la PEYRANNE", qui entraîne à chaque fois de lourds travaux de rénovation de peinture.

Aujourd'hui, Rémy PEYRANNE, vous ne vous êtes pas trompé.

La Terre, l'Eau, le Feu vous ont conduit à nous.

Vous êtes au bon endroit, à la LIGUE UNIVERSELLE DU BIEN PUBLIC qui se réjouit de vous accueillir dans ses rangs, car vous le méritez bien, vous qui cherchez en permanence le BIEN PUBLIC sous toutes ses formes.

C'est pour l'ensemble de ces qualités et pour toute la richesse de votre histoire personnelle que LA LIGUE UNIVERSELLE DU BIEN PUBLIC a voulu vous honorer de sa distinction et vous accueillant dans son Association et en vous remettant la Médaille d'Argent avec Palme.

Dominique CORDIER

le 9 avril 2014

8 MARS 2019 - HOMMAGE A REMY PEYRANNE - TEXTE ECRIT ET LU PAR DOMINIQUE CORDIER
8 MARS 2019 - HOMMAGE A REMY PEYRANNE - TEXTE ECRIT ET LU PAR DOMINIQUE CORDIER

Publié dans Infos

Partager cet article
Repost0

REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE

Publié le par maite-infos

REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE

C'est avec beaucoup d'émotion que nous avons assisté au vernissage de l'exposition des tableaux que Rémy PEYRANNE  s'apprêtait à  exposer à POPAYAN en COLOMBIE à la "CASA MUSEO GUILLERMO LEON VALENCIA" (Guillermo Valencia était un célèbre poète, écrivain et homme politique payanés. A sa mort, sa belle demeure du XVIIIe  siècle fut transformée en musée).

 

REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE

Sa famille et ses nombreux amis ont tenu à venir entourer son épouse Christiane, très courageuse,  qui consacre la majeure partie de son temps à mettre en lumière l'œuvre pharaonique de son époux.

 

REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE

Un très bel hommage lui a été rendu par Dominique CORDIER, dans sa galerie d'art au château d'Auriac sur Vendinelle. Le texte de cet hommage fera l'objet d'une autre publication.

REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE

Ci-dessous, quelques photos des tableaux :

"Hommage à POPAYAN et sa région CAUCA"

que vous aurez la possibilité d'admirer jusqu'au 2 avril 2019 au Château d'AURIAC SUR VENDINELLE ainsi que le lien d'une vidéo réalisée en 2015.

Vous pourrez également vous entretenir avec Christiane PEYRANNE :

les  samedis 9 - 16 et 30 mars 2019

de 15 h 00 à 17 h 00.

REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE
REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE
REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE
REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE
REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE
REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE
REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE
REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE
REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE
REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE
REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE

La  10ème édition du printemps des arts à Castelnau d'Estrétefonds sera dédiée à Rémy PEYRANNE.

Elle aura lieu du samedi 23 mars au 30 mars 2019

de 10 h 00 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 18 h 00 à l'Espace Colucci.

REPORTAGE EN IMAGES DU VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES ŒUVRES DE REMY PEYRANNE A LA GALERIE DU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE

Publié dans Infos

Partager cet article
Repost0

LES PARCOURS DU GOUT 2019 A CAGNES SUR MER

Publié le par maite-infos

LES PARCOURS DU GOUT 2019 A CAGNES SUR MER

C'est grâce à Fabien GIMENEZ, cousin de Jean, Chef de cuisine et Gérant du restaurant PANNA COTTA à Mayotte, perdu au milieu de l'Océan Indien, que nous avons eu connaissance de ce concours. L'année dernière, cet événement national s'est tenu au Domaine de Preissac à Castelmaurou, à 25 km de chez nous, en présence du Chef Michel SARRAN (parrain de cette édition), de Fabrice BRUNET, (Président du Jury et Chef des ateliers de création chez Lenôtre) et de la Garde des Sceaux, Ministre de la justice, Nicole BELLOUBET.

Cette année les PARCOURS DU GOUT fêteront leur 20ème édition au sein de l’hippodrome de Cagnes sur Mer (Alpes Maritimes),

les 13 et 14 avril 2019 de 9 H 00 à 17 H 00

ENTREE LIBRE

Les PARCOURS DU GOUT sont nés de la rencontre d'un cuisinier et d'un éducateur d'activités de jour de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) d’Épinal.

Leur souhait était de créer un projet autour de leur passion réciproque : 

La Cuisine et les Jeunes en réinsertion.

Depuis, ce concours culinaire pour les jeunes en réinsertion ne cesse de faire des émules dans la France entière.

Le temps d'un WE, une trentaine d'équipes de jeunes cuisiniers encadrés de professionnels présenteront, cette année, une recette autour du  thème :

Entre mer et montagne,

avec l' objectif de remporter le concours de cuisine.

Cette manifestation est un  support éducatif qui vise avant tout à conduire vers l'insertion sociale, scolaire et professionnelle des jeunes en conflit avec la loi.

La 20ème édition des PARCOURS DU GOUT se déroulera sous la houlette d'un parrain :

Jacques CHIBOIS

Chef engagé, il rencontre les enfants dans les écoles pour des "leçons de goût". La transmission est pour lui un acte important qui passe nécessairement par la communication et l'enseignement. Deux étoiles au Guide Michelin et quatre toques au Gault & Millau en 2010.

Et d'un  Président du jury :

Michel ESCOFFIER

Président de la fondation ESCOFFIER, Michel ESCOFFIER est passionné par son arrière-grand-père, Auguste ESCOFFIER, premier chef à être fait Chevalier de la Légion d'Honneur en 1919.

Lorsqu'il parle de son aïeul, il dresse le portrait du pionnier de la cuisine moderne, un humaniste précurseur des Restaurants du coeur et de la lutte contre la pauvreté. Par le biais de la Fondation, il perpétue l'oeuvre et le souvenir du "Roi des Cuisiniers".

Publié dans Infos

Partager cet article
Repost0

FRONTON - CONCERT LES CHANTEURS PYRÉNÉENS DE TARBES

Publié le par maite-infos

Publié dans Infos

Partager cet article
Repost0

EXPOSITION REMY PEYRANNE AU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE

Publié le par maite-infos

"Hommage à POPAYAN et sa région CAUCA"

du 8 mars au 2 avril 2019

au Château d'AURIAC SUR VENDINELLE

organisé par Dominique CORDIER, responsable de l'exposition.

Rencontre avec son épouse Christiane :

Les samedis 9 - 16 et 30 mars 2019 de 15 h 00 à 17 h 00

Ces toiles ont été peintes par Rémy Peyranne pour être exposées dans un musée de Popayan en Colombie.

EXPOSITION REMY PEYRANNE AU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE
EXPOSITION REMY PEYRANNE AU CHÂTEAU D'AURIAC SUR VENDINELLE

Publié dans Infos

Partager cet article
Repost0

SAINT JORY - QUARTET BERNARDO SANDOVAL

Publié le par maite-infos

GRATUIT

SAINT JORY - QUARTET  BERNARDO SANDOVAL

Publié dans Infos

Partager cet article
Repost0

LES INSCRIPTIONS SONT OUVERTES POUR LE PETIT DÉJEUNER DES CHEFS AU MIN TOULOUSE OCCITANIE

Publié le par maite-infos

A l'occasion de l'opération

Goût de France - Fête de la Gastronomie,

venez prendre votre petit déjeuner

gourmand préparé par

les Chefs Tables & Auberges

au GRAND MARCHE- MIN TOULOUSE OCCITANIE

le 22 mars 2019 de 6 h 00 à 8 h 30 

Une occasion unique de découvrir le Grand Marché qui sera

exceptionnellement ouvert au grand public pour ce brunch.

Inscrivez-vous en  ligne, sur le lien ci-après :

Pour vous donner une idée de l'événement, merci de cliquer sur le lien suivant relatif au petit déjeuner 2018.

Publié dans Infos

Partager cet article
Repost0

RESTAURANT LA PARENTHÈSE AU GRAND MARCHE MIN TOULOUSE OCCITANIE

Publié le par maite-infos

RESTAURANT LA PARENTHÈSE AU GRAND MARCHE MIN TOULOUSE OCCITANIE

Sur les bons conseils de Maguelone PONTIER, Directrice du GRAND MARCHE MIN TOULOUSE OCCITANIE, nous avons testé le restaurant "LA PARENTHESE"

au n ° 200, avenue des Etats-UNIS.

Il est fortement recommandé de réserver au :

n ° 09 54 76 20 01

A ce moment là, vous recevrez un Qr code pour franchir gratuitement les barrières d'entrée du Grand Marché.

Cet établissement se situe à l'ancien emplacement du restaurant le KARO, au deuxième étage, depuis le 3 décembre.

Il est géré par une jeune cheffe, Camille BAGGIO qui, malgré son jeune âge, a déjà une forte expérience professionnelle. Épaulée par une équipe dynamique et efficace, Camille a tous les atouts pour réussir à vous surprendre gustativement et vous faire passer un agréable moment dans son établissement  chaleureusement lumineux.

 

RESTAURANT LA PARENTHÈSE AU GRAND MARCHE MIN TOULOUSE OCCITANIE

Tulipe de saumon fumé (pour moi)

RESTAURANT LA PARENTHÈSE AU GRAND MARCHE MIN TOULOUSE OCCITANIE

Salade tout canard (pour Jean)

RESTAURANT LA PARENTHÈSE AU GRAND MARCHE MIN TOULOUSE OCCITANIE

Tournedos de canard (pour Jean)

RESTAURANT LA PARENTHÈSE AU GRAND MARCHE MIN TOULOUSE OCCITANIE

Assiette végétarienne (pour moi, pour tester)

RESTAURANT LA PARENTHÈSE AU GRAND MARCHE MIN TOULOUSE OCCITANIE

Café  gourmand 

(1 pour deux, car je ne bois pas de café, par contre je suis... gourmande)

RESTAURANT LA PARENTHÈSE AU GRAND MARCHE MIN TOULOUSE OCCITANIE

Publié dans Infos

Partager cet article
Repost0

FRONTON - QUELQUES US ET COUTUMES D'UN VILLAGE DANS LA PREMIÈRE MOITIE DU XXème SIÈCLE

Publié le par maite-infos

Avec l'autorisation de :

La Commanderie des Vignerons de Fronton,

je publie ci-dessous, un texte que j'ai trouvé très intéressant et qui, je le souhaite, vous fera plaisir aussi....

FRONTON - QUELQUES US ET COUTUMES D'UN VILLAGE DANS LA PREMIÈRE MOITIE DU XXème SIÈCLE

Autres ressources 

Jusqu'à la fin de la guerre 39-45, les propriétés étaient petites et très morcelées. Il fallait faire feu de tout bois pour y vivre.

On faisait de tout pour faire quelques sous complémentaires aux récoltes principales de vin et de céréales.

Ainsi on faisait un peu d'élevage. Par exemple, on achetait 10 ou 12 oisons qu'on nourrissait presque gratuitement en ramassant des ravenelles tendres, des orties, des chardons qu'on coupait très fin sur une planche avec un coutelas fait avec une partie d'une vieille faux "manchée" sur un rondin de bois. On mettait toute cette herbe hachée menue, mélangée avec un peu de farine de maïs dans une auge basse et longue faite maison. Les petits oisons vivaient de cette nourriture qu'il fallait renouveler 2 ou 3 fois par jour.

Quand ces oisons étaient adultes, vers juillet et août, on les plumait vivants ne leur laissant que les grosses et longues plumes des ailes et de la queue. 

Deux ou trois femmes munies d'un grand tablier et assises sur une chaise mettaient l'oie entre leurs cuisses. Deux doigts de la main gauche autour de la plume et appuyant fortement sur la peau de l'oie, on arrachait la plume vive  de la main droite. L'oie n'était pas belle à voir mais elle se rhabillait très vite.

 

En août, après les moissons, on rencontrait des troupeaux d'oies que les femmes amenaient dans les champs moissonnés.

Là, les bêtes trouvaient des épis laissés par les moissonneurs et se repaissaient. 

Les femmes glanaient pendant que les oies mangeaient... Les troupeaux rentraient repus et les femmes fatiguées, avec sur leur tête, les épis glanés...

Quand venait l'heure de l'engraissement, on vendait souvent la moitié du troupeau. Les bêtes qui restaient, étaient engraissées, puis on les tuait et aidés par les voisines, on les plumait une deuxième fois en laissant toujours le duvet.

Ensuite les plumeuses s'enveloppaient bien les cheveux et plumaient le duvet qui était léger et voletait partout. Sans ces précautions, elles auraient eu les cheveux couverts de petites plumes.

A cette époque, il y avait des chiffonniers qui passaient dans les maisons vendre du fil et des aiguilles et acheter des chiffons, des peaux de lapin et  aussi la plume d'oie qui se vendait selon trois prix :

  • celui de la plume vive,
  • celui de la plume morte
  • et surtout celui du duvet.

On élevait également des cochons. On achetait deux ou trois porcelets par maison qu'on nourrissait avec de l'herbe, des petites pommes de terre, des choses qui n'avaient pas de valeur marchande, puis on en vendait un, soit prêt à être engraissé, soit engraissé et mort, partagé entre le vendeur et l'acheteur, soit encore à partager entre deux acheteurs. Avec le bénéfice et le travail, celui que l'on gardait pour soi était gratuit.

On avait aussi des poules qui pondaient, couvaient et élevaient des poussins, lesquels devenus grands étaient vendus au marché de Fronton. Cet argent ne revenait pas à la maison mais servait le même jour à acheter un pantalon , une chemise ou un tablier pour le "pitchou" pour aller à l'école.

Les femmes allaient chercher de l'herbe pour les lapins. Il n'était pas rare de rencontrer, dans les rues du village, des femmes portant sur la tête de gros paquets d'herbes dans des sacs de jute.

C'était bien joli d'aller au marché mais il fallait élever les lapins.

On ne rentrait jamais du travail sans ramener la "faudada", la provision d'herbe pour les lapins.

Cette "faudada", ma grand-mère la portait sur la tête. Vers les premiers jours de février, on allait cueillir des ajoncs en fleur et on les portait ficelés au bout d'une fourche, à cause des épines. On ramenait aussi des champs des feuilles de betteraves et des branches d'acacia. 

A cette époque, il y avait au bout des champs des arbres fruitiers. A l'automne on mangeait les plus gros fruits, quant aux autres ont les faisait cuire avec les petites pommes de terre pour les cochons. Les plus belles étaient mises à part pour la semence.

On faisait aussi des confitures et du raisiné, de pleins chaudrons pendant les vendanges.

Ainsi, à cette époque, le travail était source de vie !

On ne pensait pas à la fatigue, à la peine pour économiser...

 

 

Publié dans Infos

Partager cet article
Repost0

MAGAZINE - GOURMANDISES

Publié le par maite-infos

MAGAZINE - GOURMANDISES

"Le magazine « GOURMANDISES » est une édition trimestrielle dont l'objectif est de participer activement à la sauvegarde du patrimoine culinaire français, à la valorisation des produits de saisons, à la préservation des saveurs des terroirs et à la santé dans l'assiette. C'est une publication fédératrice faite d’escapades et de découvertes de la terre à la table, destinée à promouvoir toutes les informations recueillies au fil des saisons auprès de tous les professionnels du goût : chefs et cuisiniers, producteurs et vignerons, bouchers et boulangers, charcutiers et fromagers, poissonniers et ostréiculteurs, primeurs et cavistes, etc. Bref, c'est un magazine résolument conçu en faveur de la qualité alimentaire et du « fait maison ». Découvrir toutes les infos sur :

MAGAZINE - GOURMANDISES

Publié dans Infos

Partager cet article
Repost0