LES VENDANGES

Publié le par maite-infos

 

Samedi, premier jour de l'automne, nous avons vendangé, pour le plaisir, chez nos amis.
Quel bonheur de revivre le temps de mes dix huit ans et d'éprouver la sensation qu'ils ne sont pas si loin...
 
Nous avons vécu des heures riches en amitiés,  je suis volontaire pour recommencer l'année prochaine...
P1060917 (Copier)
LA VENDANGE
Hier on cueillait à l'arbre une dernière pêche,
Et ce matin voici, dans l'aube épaisse et fraîche,
L'automne qui blanchit sur les coteaux voisins.
Un fin givre a ridé la pourpre des raisins.
Là-bas voyez-vous poindre, au bout de la montée,
Les ceps aux feuilles d'or dans la brume argentée ?
L'horizon s'éclaircit en de vagues rougeurs,
Et le soleil levant conduit les vendangeurs.

P1060914 (Copier)

Avec des cris joyeux ils entrent dans la vigne ;
Chacun, dans le sillon que le maître désigne,
Serpe en main, sous l'arbuste a posé son panier.
Honte à qui reste en route et finit le dernier !
Les rires, les clameurs stimulent la paresse.
Aussi, comme chacun dans sa gaîté se presse !P1060915 (Copier)

Presque au milieu du champ, déjà brille, là-bas,
Plus d'un rouge corset entre les échalas.
Voici qu'un lièvre part ; on a vu ses oreilles.
La grive au cri perçant fuit et rase les treilles.
Malgré les rires fous, les chants à pleine voix,
Tout panier s'est déjà vidé plus d'une fois,
Et bien des chars, ployant sous l'heureuse vendange,
Escortés des enfants, sont partis pour la grange.
P1060916 (Copier)
Au pas lent des taureaux, les voilà revenus,
Rapportant tout l'essaim des marmots aux pieds nus.
On descend, et la troupe à grand bruit s'éparpille,
Va des chars aux paniers, revient, saute et grappille,
Près des ceps oubliés se livre des combats.
Qu'il est doux de les voir, si vifs dans leurs ébats,
Préludant par des pleurs à de folies risées,
Tout empourprés du jus des grappes écrasées.
P1060921 (Copier)
Victor de Laprade

Publié dans Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierrette 26/09/2012 16:06


les vendanges que de souvenirs  remonte a ma  mémoire je te comprend se sont des journées inoubliable malgré la fatigue mais quel  joie  bisous a tous pierrette

maite-infos 27/09/2012 00:08



Bonsoir Pierrette. En effet, j'ai eu mal aux cuisses pendant plusieurs jours. Mais super contente de ce moment agréable passé entre amis. Bisous, bisous.



jean 25/09/2012 23:42


Souvenir lointain, souvenir de jeunesse, quand la terre rapproche les hommes...J'ai pris beaucoup de plaisir! Un vent d'ange à peine...On se serait cru au paradis...JJ

josette 25/09/2012 13:39


coucou,moi aussi samedi j'ai vendangé dans la famille,le soir j’étaie épuisée,voila bien longtemps que je ne l'avais pas fait!! bisous

maite-infos 25/09/2012 15:55



En fait, je dois avouer qu'aujourd'hui encore  j'ai mal aux cuisses. Très bonne fin de journée. BISOUS.



journalderoberte 25/09/2012 12:42


Joli texte et belles vendanges. Bisous. Roberte.