MA RECETTE DE CREPES

Publié le par maite-infos


Je  fais cette recette depuis de nombreuses années n'importe quel jour de l'année pour faire plaisir à toute la famille et aux amis.

P1010963

500 g farine

8 oeufs

1,50 l de lait

1 cuil. à soupe de sucre semoule

2 sachets de sucre vanillé

150 g d'huile

2 cuil. de rhum

1 zeste  d'orange

1 pincée de sel

Mettre la farine dans un saladier.

Au centre, mettre les oeufs, les sucres, le sel et environ la moitié du lait.

Mélanger au fouet afin d'obtenir une pâte parfaitement lisse.

Ajouter le restant du lait et passer au chinois.

Ajouter ensuite l'huile, le zeste d'orange et le rhum.

Laisser reposer la pâte une heure minimum.

Personnellement, je les aime recouvertes de chocolat ........ préparé à l'avance et maintenu au chaud dans une bouteille isotherme.


P1040445 (Copier)

J'ai recherché sur Internet l'histoire de la Chandeleur :

"La fête des chandelles"

Fête de tradition catholique, la Chandeleur célèbre originellement la présentation de l'enfant Jésus-Christ au Temple, précisément 40 jours après sa naissance.

C'est en mémoire de cet évènement qu'à partir de 492 fut organisée une procession annuelle, au cours de laquelle étaient allumés des cierges bénis. La fête de la Chandeleur tire d'ailleurs son nom du latin festa cadelarum (fête des chandelles).

C'est lors de ces processions qu'est né le traditionnel partage des crêpes chaque 2 février. Afin d'encourager et de récompenser les nombreux pèlerins venus jusqu'à Rome pour fêter la Chandeleur, le pape Gélase 1er leur distribua des crêpes (de crispus, ondulé en latin) appelées "oublies" en ce temps, donnant ainsi naissance à une tradition toujours respectée.

Dans le monde paysan, le 2 février symbolise également la sortie de l'hiver et le retour au travail agricole. Les chandelles bénies étaient donc conservées par les paysans superstitieux qui les rallumaient dans le but de protéger les futures récoltes. Avec le temps, les crêpes devinrent également un témoignage d'allégeance des fermiers envers leurs seigneurs, qui s'en voyaient offrir chaque année.

Comme c'est le cas pour bon nombre de fêtes, il règne autour de la Chandeleur une atmosphère de superstition encore présente aujourd'hui. Nombreux sont ceux qui continuent à faire sauter leur première crêpe de la main droite, un Louis d'or dans la main gauche. D'autres encore jètent leur première crêpe par dessus l'armoire, toujours pas superstition.

A noter que s'il est d'usage de manger des crêpes le 2 février, certaines régions du sud de la France fêtent la Chandeleur en dégustant des beignets."

BONNE SOIREE A TOUS ET BONNE DEGUSTATION DE CREPES.

 

Publié dans Pâtisserie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miss Malakoff 04/03/2012 07:37


faut que j'éssai ta recette ,j'aime bien la mienne a cause de la creme fraiche mais la prochaine fois j'éssais ta recette.bisous et bon dimanche

maite-infos 04/03/2012 08:59



Merci Fadila pour tes gentils commentaires. Je te souhaite une très belle journée. Dans mon prochain article sur le salon du chocolat, il y  aura des vidéos. Bisous.



simonella danielle 03/02/2012 10:08


merci pour la recette ,je vais essayer la tienne la prochaine fois


bisous danielle

jean 02/02/2012 22:35


Vive la Chandeleur qui donne aux gourmands du bonheur!JJ

rigoni fresillon 02/02/2012 21:42


bonjour et merci pour cette recette mais surtout pour le cours d histoire ca me permet d allier 2 choses que j aime beaucoup bisous a vous

journalderoberte 02/02/2012 20:50


C'est vrai, elles sont très bonnes.


Merci pour la recette.


Et les infos sur la chandeleur !!!


Bisous, Roberte.